N3 : le Sporting peut toujours rêver

0

Bastia-Cannes, c’était l’affiche de ce week-end au Stade Armand-Cesari. Deux clubs historiques, luttant pour retrouver leurs lettres de noblesse.

Les bleus se devaient d’être performants ce soir pour continuer de mettre la pression au leader. La pression, ils la mettront aussi à Cannes, durant le premier quart d’heure de cette rencontre avec beaucoup d’agressivité et d’intensité.

Maîtres du ballon, les bleus se créeront leur première grosse situation à la 14ème minute de jeu. La première sera la bonne, après une superbe action partant du côté droit avec un centre de Triki pour Mesbah dont la tête sera repoussée par Portets, Traoré, à la retombée du ballon, talonnera pour Manset qui ouvrira le score du plat du pied.

Dans la foulée, Cannes aura l’occasion d’égaliser par l’intermédiaire de Guélade mais la frappe de ce dernier passera largement au-dessus des buts d’Anthony Martin. Après cela, le rythme baissera avec une équipe bastiaise qui laissera la possession du ballon aux Cannois mais ces derniers auront beaucoup de difficultés pour se créer des occasions. En effet, ils obtiendront plusieurs coups de pied arrêtés mais aucune de leurs actions ne créera un réel danger pour Anthony Martin.

Côté Bastiais, on notera une frappe de Coulibaly, après une récupération dans la surface, qui sera finalement arrêtée par Portets à la 35ème minute, et une volée de Genest à 30 mètres juste avant la mi-temps, qui passera juste à côté.

1 but à 0, c’est donc le score à mi-parcours.

Au retour des vestiaires les bleus remettront la même intensité dans le jeu qu’en début de match. Ils se procureront très rapidement 2 occasions : une première à la 47ème où la frappe en angle fermé de Julien Benhaim sera arrêtée par le portier de Cannes, et une seconde 2 minutes plus tard où Hassim Traoré repiquera dans l’axe avant de déclencher une frappe qui effleurera le poteau gauche. Hassim Traoré sera finalement récompensé de ses efforts à la 51ème minute où suite à un raid solitaire, il se présentera devant le gardien avant de le crucifier. Un superbe but qui permettra au Sporting de mener 2 buts à 0 dans cette rencontre cruciale.

Mais les hommes de Stéphane Rossi ne s’arrêteront pas là et continueront d’apporter le danger sur la cage des rouges et blancs. Traoré, encore lui, passera le ballon à Manset qui frappera sans contrôle, malheureusement, ce ne sera pas cadré.

5 minutes plus tard, Manset se transformera en passeur, après un superbe jeu en une touche de balle, Benhaim recevra le ballon avant de frapper mais ce sera finalement détouné par Portets.

Cannes parviendra finalement à réduire le score à la 84ème mnute par l’intermédaire d’un ancien bastiais, Jean-Jacques Mandrichi, mais n’empêchera pas le Sporting de s’imposer.

2 buts à 1 c’est donc le score final, les bleus empochent 3 points qui pourraient bien s’avérer cruciaux en cette fin de saison.

Partager.

Réagir en direct