Rallye du pays ajaccien : victoire de Paul-Antoine Santoni

0

15197039738_1ae8dc1458_bUn public venu en nombre devant le Port de l’Amirauté pour l’ultime jour de course. Avec une spéciale show de 750 mètres, le rallye du Pays Ajaccien aura été spectaculaire jusqu’au bout.

Vendredi soir, ils sont 75 à prendre le départ de nuit sur les hauteurs d’Ajaccio. Et d’entrée, les favoris se placent. Santoni et sa Peugeot 208, Leandri au volant de la Skoda Fabia, sans oublier l’expérimenté Gordon sur une Ford Fiesta.

Samedi, direction le canton de Sevi-Sorru-Cinarca où cinq spéciales sont au programme. La belle surprise de ce début de course est l’Ajaccien Dumè Serra. Il finit quatrième sur une Fiesta R5 qu’il découvre. Le pilote de la cité impériale réussi son rallye.

Mais il est loin des trois hommes de tête. Et notamment Jean-Mathieu Leandri, solide deuxième collé juste derrière le leader Paul-Antoine Santoni. « On a bien roulé, après Paul-Antoine, je commence à bien le connaître, il a vraiment très très bien roulé. Nous maintenant le but c’est d’essayer de rester au contact et d’essayer de faire un scratch pour se rapprocher vraiment de lui et puis après il y a encore Jean-Pierre, il y a encore du monde derrière et le rallye est encore long », indique Jean-Mathieu Leandri, Skoda Fabia R5.

À l’aise sur sa 208 T16, Santoni est en tête depuis le début de la course. Il boucle l’étape numéro 2 en position de leader avec à son actif trois meilleurs temps pour la journée de samedi. « On a fait deux belles fautes, là maintenant un tête-à-queue qui nous coûte beaucoup de secondes. Dans l’ensemble, on a su gérer, remonter quand il a fallu, là, on rentre avec 20 secondes. C’est pas mal », précise Paul-Antoine Santoni, Peugeot 208 T16.

La Gravona accueille les 43 concurrents toujours en course ce dimanche. Sur les 20 kilomètres à disputer, le trio de tête ne va pas évoluer.

« J’ai fait une petite boulette »

Jean-Pierre Gordon sur une voiture qu’il aura mieux maîtrisé s’adjuge la troisième place du classement final. « Durant les premières spéciales j’ai essayé de garder le rythme. Après, j’ai fait une petite boulette et j’ai vu que la deuxième place n’était plus possible. Je suis très content d’être en troisième position », complète le pilote.Leandri malgré deux meilleurs temps à Peri et Valle di Mezzana doit s’avouer vaincu. Face à Santoni qui remporte cette sixième édition du rallye du Pays Ajaccien pour neuf secondes. « Quand t’es en tête c’est toujours comme ça. Il restait deux spéciales, en plus on a eu une perte de puissance au turbo, donc il fallait maintenir Jean-Mathieu qui attaquait fort. Mais on a réussi à maintenir, on est content et ça finit par une victoire, on est très content », sourit Paul-Antoine Santoni.

41 équipages terminent ce deuxième rallye de la saison. Le prochain rendez-vous aura lieu dans 15 jours, avec le championnat du monde des rallyes et le célèbre Tour de Corse.

source : France 3 Via Stella

Partager.

Réagir en direct