77 équipages au Tour de Corse WRC

0

La liste officielle des engagés pour le prochain Tour de Corse, manche française du Championnat du Monde des Rallyes 2016, a été dévoilée.

Revenu au calendrier du WRC l’an passé, avec un format spécifique comportant seulement neuf spéciales au kilométrage plus que conséquent, le Tour de Corse 2016 proposera un parcours révisé aux 77 équipages avec dix ES pour un cumul de plus de 390 km contre le chrono.

Douze WRC seront au départ avec les habituelles têtes d’affiche de Volkswagen Motorsport Sébastien Ogier, Jari-Matti Latvala et Andreas Mikkelsen, qui retrouveront sur leur chemin les Hyundai i20 du trio Neuville-Sordo-Paddon.

Le Abu Dhabi Team WRT alignera deux DS3 WRC pour Kris Meeke et Craig Breen (qui remplace Stéphane Lefebvre toujours convalescent), alors que le clan Ford pourra compter sur les Fiesta RS du Team M-Sport de Eric Camilli et Mads Ostberg, appuyés par les exemplaires de Ott Tänak et Lorenzo Bertelli, qui effectuera son retour en Mondial après son accident en Finlande.

Dans la catégorie WRC-2, Elfyn Evans (Ford Fiesta R5), qui s’était classé deuxième l’an passé avec la Ford Fiesta RS WRC M-Sport, sera l’un des favoris avec la Skoda Fabia R5 de Jan Kopecky.

Le clan français sera particulièrement bien représenté en Corse puisque outre les présences attendues de Bryan Bouffier (Citroën DS3 R5), Julien Maurin (Skoda Fabia R5), Pierre-Louis Loubet (Citroën DS3 R5), Quentin Gilbert (Citroën DS3 R5) ou Quentin Giordano (Peugeot 208 T16 R5), Stéphane Sarrazin évoluera sur une Hyundai i20 R5, alors que Sylvain Michel, tout juste sacré Champion de France des Rallyes, étrennera sa couronne sur une Skoda Fabia R5, et recevra le soutien de l’Equipe de France FFSA.

Impossible de ne pas mentionner la présence d’un ancien vainqueur de l’épreuve en la personne de François Delecour. Le vainqueur de l’édition 1993 (avec la Ford Escort RS Cosworth) sera engagé sur une Skoda Fabia R5 du Team FJ. Notons également la présence de Kevin Abbring et Fabio Andolfi sur des Hyundai i20 R5.

Reste à espérer que la météo soit cette fois plus favorable que celle de l’an passé, lorsque des pluies diluviennes avaient contraint les organisateurs à annuler la spéciale de Casamozza – Ponte Leccia.

Partager.

Réagir en direct